Skip to main content
L'importance des anciens élèves dans l'accueil des nouveaux !

C'est bientôt la rentrée des classes et cette année encore ce sont plus de 1.000 nouveaux enfants qui intégreront nos Villages aux Philippines, au Mexique, au Guatemala, au Brésil, au Honduras et en Tanzanie.  

Ces enfants n’avaient, jusqu’alors, aucun espoir d’échapper à la pauvreté. Chaque journée était un combat pour la survie.

Célébrer son anniversaire pour guérir de la pauvreté
La réussite scolaire de tous nos enfants dépend en partie de leur capacité à guérir de la pauvreté. Ils ont besoin de sentir qu’ils peuvent réussir au même titre que les autres enfants et qu’ils ont le pouvoir de changer leur avenir.
La problématique de la pauvreté infantile.
Le développement ne sera durable que dans la mesure où il pourra être poursuivi et soutenu par les prochaines générations. Nous avons la possibilité de transformer les cercles vicieux en cercles vertueux.
Du semi à l’assiette : Bien manger, ça s’apprend !
Les enfants de nos Villages ont la main verte ! Chaque Village dispose d'une serre ou la culture des légumes est devenue un véritable outil éducatif.
Premières élèves en Tanzanie !
Sœur Maureen, responsable Village en tanzanie. Depuis 2018, elle sillonne le pays pour rencontrer les nouvelles élèves qui seront la premières classe de notre Village.  Elle témoigne de sa première mission de recrutement en Tanzanie.
Un enfant des rues devient chef d’entreprise !
Jang Don Bosco est un ancien élève de notre Village en Corée du Sud. En hommage et remerciement de ce qu’il a reçu, il a financé la chapelle de Banneux en l'honneur d'Aloysius Schwartz, le fondateur de nos projets. Voici son histoire…