Skip to main content

HONDURAS : De la pauvreté à l'Université !

Eva est originaire d’une région du Honduras très reculée et proche de la frontière salvadorienne.

Le papa est agriculteur mais le travail y est trop rare et avec 8 enfants à nourrir chaque jour, le combat pour la survie est quotidien.
Rapidement, Eva s’est révélée être une excellente élève. Avant d’intégrer nos Villages, elle participait déjà à des compétitions interscolaires. Les prix qu’elle y gagnait lui permettaient de payer ses fournitures scolaires et de contribuer au revenu du ménage. Malgré ses bons résultats, la situation financière de sa famille ne lui aurait pas permis de poursuivre ses études secondaires.


L’enseignement secondaire exige une participation financière des familles et les écoles secondaires ne sont situées qu’à proximité des régions où vivent les enfants les plus favorisés. Heureusement, nous avons rencontré Eva à temps!


« Lorsque j’ai rencontré les Soeurs de Marie en 2013, ma vie s’est transformée. Les revenus de mes parents n’étaient pas suffisants et j’aurais dû trouver un mari ou un travail très rapidement après le cycle primaire. Sans aucune formation professionnelle et éducation secondaire, il nous est presque impossible de trouver un travail qui nous permette de subvenir à nos besoins quotidiens. », témoigne Eva.


Intelligente et bonne élève, Eva voit son application dans ces études être récompensée lorsqu’en 2018, elle est médaillée d’Or de l’Excellence Académique du Honduras par le Président de la République.

Eva Honduras Président de la République

Son travail académique est à nouveau récompensé lorsqu’elle décrocha une bourse universitaire à l’Université agricole panaméricaine Zamorano!

Eva bourse d'études


Eva n'avait pas les moyens de poursuivre sa scolarité et aujourd’hui, elle détient peut-être la clé pour aider son pays à faire face aux enjeux de demain dans la lutte contre la pauvreté :


« Je souhaite utiliser ma connaissance académique pour permettre au Honduras de développer l’agriculture de demain et faire face aux enjeux du réchauffement climatique. Mon pays peut trouver des solutions de développement durable dans l’agriculture et permettre à des milliers d’agriculteurs de vivre dignement.»


Offrir une éducation à un enfant issu de l’extrême pauvreté est un investissement dans l’avenir.

eva universitaire