Skip to main content

Notre Histoire

Opération Terre des Enfants a été fondé par la Père Aloysius Schwartz pour encadrer et financer des projets éducatifs, médicaux et sociaux en faveur d'enfants et de jeunes issus de l'extrême pauvreté dans différents pays en développement.

1957
Corée du Sud

Le Père Al est incardiné dans le diocèse de Busan en Corée du Sud juste après son ordination.  Profondément touché par la détresse des enfants laissés orphelins par la Guerre de Corée (1950-53), il décida de dédier sa vie à leur venir en aide.

1964
Création de la Congrégation des Sœurs de Marie

Pour l'assister dans sa mission, le Père Al fonda la Congrégation des Sœurs de Marie.

1985
Invitation aux Philippines

Invités à étendre les projets aux Philippines, le Père Al et les Sœurs de Marie accueillent les premiers enfants à Manilleet ensuite à Cebu (1990).

1990
Invitation au Mexique

En 1990, malgré sa maladie, le Père Al accepta l'invitation de Son Excellence, Mgr. Jose Maria Hernandez Gonzalez, évêque du diocèse de Nezahualcoyotl, au Mexique, pour établir des projets éducatifs au Mexique et commença par un Village pour Filles à Chalco (à environ une heure de Mexico City) en 1991. En 1998, six ans après le décès de Père Al, son successeur, Sœur Michaëla, reçut une invitation du Cardinal Juan Sandoval Iniguez, archevêque de Guadalajara, et du maire, Alberto Cardenas Jimenez, pour créer un Village pour Garçons à Guadalajara, Jalisco. Grâce à leur générosité, les Sœurs ont pu lancer notre projet de Village pour Garçons le 15 novembre 1998.

1997
Invitation au Guatemala

En 1996, Son Excellence Monseigneur Prospero Penados, archevêque de la ville de Guatemala, et le Président du Guatemala, Alvaro Arzu, ont invité les Sœurs de Marie à créer un projet éducatif similaire à celui dont ils avaient entendu parler au Mexique.
En 1997, les Sœurs ont ouvert un dispensaire médical et dentaire dans la zone 13 à Guatemala City.   Sur le même site, en 1998, les Sœurs ont accueilli leur premier groupe d'élèves (filles et garçons) au nouveau Village pour Enfants.

2007
Invitation au Brésil

En 2000, le Cardinal Jose Falcao a invité les Sœurs de Marie à fonder un Village pour Enfants dans son diocèse de Brasilia, au Brésil. En 2001, les Sœurs de Marie ont accepté le terrain qui leur a été offert dans la ville de Sta. Maria, Distrito Federal, et la cérémonie de bénédiction de la première pierre s'est déroulée peu de temps après.

2012
Invitation au Honduras

Pour remédier aux besoins urgents des enfants pauvres du Honduras, le Cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa, a invité les Sœurs de Marie à ouvrir un Village pour Filles et pour Garçons au Honduras. En 2011, trois Sœurs ont été envoyées par la Congrégation pour commencer nos projets au Honduras. Avec l'aide du Président et de la Première Dame du Honduras ainsi que des responsables du gouvernement et de l'Eglise, la Ville de Tegucigalpa a fait don d'un terrain. En février 2012, les premières 80 jeunes filles sont arrivées à l'école.

En juillet 2015, une famille très généreuse a fait don du terrain qui hébergera notre nouveau Village pour Garçons dans la région de Amarateca. Début 2017, notre nouvelle école a accueilli ses premiers élèves.  La construction des bâtiments a été finalisée en 2018.

2018
Invitation en Tanzanie

Les Soeurs de Marie ont été invitées à étendre nos projets en Tanzanie. Nous avons reçu un terrain de 16 hectares à Dar Es Salaam et avons accueilli une première promotion de 150 jeunes adolescentes en mai 2019. 

Né à Washington, aux Etats-Unis, Aloysius Schwartz est entré au séminaire en 1944 avant de poursuivre ses études de théologie à l'Université Catholique de Louvain en Belgique.  A l'occasion d'une visite à Banneux (Belgique), où est apparue la Vierge des Pauvres, il eut l'inspiration de dédier son sacerdoce au service des pauvres dans l'accomplissement du message de la Vierge.

A la suite de la Guerre de Corée, des milliers d'enfants étaient laissés orphelins dans les rues de la Corée du Sud.  Le Père Al développa le concept des Villages pour Enfants qui ont perduré et se sont étendus jusqu'à aujourd'hui, pour répondre à leurs besoins.

Dans ces Villages pour Enfants, le Père Al a pris soin des orphelins, des enfants abandonnés ou des enfants venant de familles extrêmement pauvres.

Les Villages offrent un logement sécurisé aux enfants, trois repas équilibrés par jours, ainsi qu'une éducation, une formation professionnelle et des soins de santé. 

 

 

La reconnaissance du travail du Père Al est internationale et multiple : nominé pour le Prix Nobel de la Paix en 1984 et en 1992, il recevra le Prix Ramon Magsaysay pour les Relations Internationales en 1983 ou encore le Prix Mère Teresa de la Chambre de Commerce des Philippines en 1988.